Archives de Catégorie: Sites

The Stanford Geospatial Network Model of the Roman World

César vous dit Ave ! Le latin nous suit partout (spéciale dédicace à ceux qui me suivent depuis le début, wesh !). Mais cette fois-ci ce n’est pas quelque chose qui nous vient des Romains, mais le contraire. Des chercheurs fous ont créé un Google Maps de l’Antiquité !

Découvrir

Le système se compose de 751 sites, la plupart d’entre eux sont des  agglomérations urbaines, mais il y a aussi des promontoires importants et des cols de montagne ; il couvre près de 10 millions de kilomètres carrés d’espace terrestre et maritime, 268 ports maritimes. Le réseau routier couvre 84 631 km de routes ou de chemin dans le désert, complétés par 28 272 km de rivières et de canaux navigables.

Utiliser

Se servir de ce système est plus compliqué qu’un Google Maps. Voilà le tutoriel : il est en anglais mais vous pouvez activer des sous-titres traduits -en cliquant sur le logo à gauche de la roue dentée, puis en sélectionnant les sous-titre anglais et enfin en les traduisant. (Et puis sinon, vous essayer de bidouiller ;))
Pour aller sur la carte, cliquez sur le mot carte.

Penser

Pour moi, latiniste dans l’âme, ORBIS représente l’outil idéal pour mieux comprendre le monde romain, les conquêtes romaines et les stratégies militaires de quelques grands chefs ! Prenez Hannibal Barca. En essayant de rejoindre Rome sans passer par la Sicile et l’Italie, et bien il est évident que vous prendrez le risque de frôler l’hiver dans les Alpes ! Oui, car ORBIS prend aussi en compte les saisons !
ORBIS est donc un magnifique outil pour compléter votre culture antique ! (En même temps, ce sont des gens de Standford University qui l’ont fait :P)

And this is the website : orbis.stanford.edu

Adiaŭ. Ça veut dire « au revoir » en espéranto.

Tagué , , , ,

After the Games

Les Jeux Olympiques sont terminés et ça vous rend nostalgique ? Et bien allez regarder les Jeux Paralympiques (qui sont tout aussi intéressants voire plus vu le nombre d’épreuves supplémentaires) : il y a bien ce site là : francetvsport.fr.

Grâce à la gentille télévision publique, vous avez accès à toutes les épreuves en direct et commentées ! Il suffit de chercher dans le planning, de sélectionner son horaire (parce qu’il y aussi de la rediffusion) ou alors de choisir son sport. Rien de plus simple.

Mais si décidément, vous êtes nostalgique de la septième place française, vous pouvez aller recompter encore et encore les médailles sur le tableau officiel dressé par Google. Vous y trouverez aussi plein de gadgets, comme une visite en StreetView du parc Olympique, une carte de répartition des médailles…

Et si vous vous trouvez dans la troisième catégorie, celle qui attend impatiemment les JO de 2016 à Rio, vous avez l’occasion de compter les moutons en bonne compagnie. Sur ce site (il faut cliquer), un décompte de tous les prochains Jeux Olympiques ou Paralympiques, d’été ou d’hiver ne vous attend pas pour défiler.

Bon je vous laisse avec tous ces petits liens à regarder avec encore un peu de « l’effet JO ». A la semaine d’après !

Tagué , , , , , , , ,

Les 7 Merveilles d’Internet

Bonjour et bienvenue dans un monde cultivé : celui d’Internet ! Et oui, Internet recèle de lieux de cultures (contrairement à ce que certains pourraient penser…).
Laissez-moi vous guider à travers des bibliothèques et des musées, vous ne le regretterez pas (oui, même toi qui dis que la culture ne sert à rien ; je t’ai vu ne te cache pas).

Gallica

Quel joli nom pour la version virtuelle de la BNF (avouez que BNF, c’est moins cool). Ce site, donc, est une bibliothèque en ligne ; elle regroupe les collections de la BNF, bien sûr, mais aussi de l’INHA, de la ville de Besançon…  L’intérêt est que l’on peut y retrouver les livres originaux (j’entends la première édition) de Racine, de Molière etc. etc… qui ne sont disponibles que dans les caves des bâtiments.

Google Cultural Institute

On pourrait le décrire ainsi : ensemble de projets qui ont pour but de préserver et de promouvoir la culture en ligne. Autrement dit, on y trouve plusieurs sites sur des sujets culturels, obviously. Allez faire un tour, il y aura à coup sûr quelque chose pour vous intriguer parce que je vais me concentrer sur deux de ces projets : l’Art Project et le World Wonders Project.

Google Art Project

Page de présentation du projet

C’est, pour moi, la meilleure idée de Google. Regrouper 30 000 œuvres d’art de la sculpture à l’architecture, de plus de 150 collections, de 40 pays.
Il mérite tout de même quelques explications : vous avez le choix de parcourir la collection de Google par artistes, par musée ou par nom (c’est en haut à droite) et vous regardez les œuvres dans la partie médiane du site. Une mise à jour récente du art Project, vous donne la possibilité de créer et de partager vos propres galeries sur Google+ (sur Facebook aussi, ne vous inquiétez pas).

Une petite vidéo vous l’expliquera encore mieux !

Google World Wonders Project

Page de présentation du projet

Dernier né du Google Cultural Institute, le « Projet des Merveilles du Monde » propose, dans le genre du Art Project, une galerie de monuments modernes (enfin, encore debout ;)) dignes des 7 Merveilles du monde antique. Il est un peu plus simple à utiliser et l’on retrouve les Merveilles surtout par localisation sur la carte.

Encore une petite vidéo 😀 !

Sur ce, je vous laisse à vos rêveries et remercie ceux qui me suivent régulièrement (et oui il commence à y en avoir un peu !). Yooo !

Tagué , , , , , ,

L’Amour des Blogues

Rapide article pour offrir une petite astuce qui concerne les blogueurs et les suiveurs !

Peut-être connaissez-vous Bloglovin’, ou pas ! Mais ce qui est sûr c’est que j’y suis ; alors courez vite vous inscrire et suivez moi plus facilement ;).

Si c’est une découverte de mon côté, c’est une super astuce pour tous les fans de l’Internet ! Sur le principe du réseaux social des plus normaux, Bloglovin’ propose de suivre les blogues qui vous plaisent et d’exposer sur une sorte de « mur » les extraits des derniers articles de vos abonnements. Je vous laisse découvrir…

Bref. Je suis sur Bloglovin’ et vous pouvez m’y suivre.

bloglovin

Tagué

Les années Pixies

Hi my dear followers (who ?) ! Cette semaine, article sur le Pixel-Art et sur une découverte en rapport : les Stickaz !

Le Pixel-Art, donc, est selon Wikipédia « l’art du pixel ». Cet art a pour but de créer à partir de petits carrés de couleur des images diverses ; on peut compter dans les sujets fréquemment utilisés les personnages d’arcades (tels Mario, LinkSpace Invaders, Pacman etc.), les personnages de Manga et de Bande-Dessinée… Après avoir conquis les artistes, le Pixel-Art s’est emparé des jeux-vidéos (Minecraft ou Habbo), puis des immeubles de bureaux capitalistes – où il s’est rendu tristement célèbre durant la « Guerre des Post-it » (juillet 2011) ; et s’apprête maintenant à envahir vos salons 🙂 !

C’est au détour d’une petite rue de Pigalle (à Paris, pour les Brestois ⸮), que l’on peut découvrir, dans une mignonne boutique (qui en fait n’en est pas une, puisqu’elle se nomme La FaUSse BoUtiIQue), des Stickaz. (Quoi ‽) Sans attendre, un petit discours des créateurs :

Inspiré de la simplicité du pixel, le Kaz est un sticker carré monochrome que vous pouvez coller où vous voulez : sur votre mur, dans un cadre, voire dans votre soucoupe volante…
En collant des Kaz côte-à-côte, vous obtenez un joli Stickaz. Grâce à notre base de 40 couleurs de Kaz, trouvez facilement des modèles séduisants dans nos catalogues.

Logo De Stickaz

Très pratiques, ces pixels vous sont livrés en packs correspondant à un des Stickaz enregistrés sur le site ; vous pouvez donc faire de ces Pixel-Art un puzzle ! Si les nombreux modèles inventés par la « Kaz Community » ne vous suffisent pas, créez-les vous-mêmes et décorez-en vos pièces.

Après cette longue publicité, je vous fais part de mes impressions ! Tout d’abord, mes premiers Stickaz ont été longs et plein de défauts, mais le coup de main est vite pris et on arrive vite à faire de jolis Pixel-Art – qui agrémentent aisément n’importe quelle pièce en apportant un côté contemporain (si, si). Le plus amusant étant de créer ses propres Stickaz et de les partager avec la communauté ! Une petite image pour finir ? Un Stickaz personnel alors.

Stickaz de Super-Man

« Deux pubs de suite, il exagère. Vraiment !
-Oui ! d’autant plus qu’il nous avait promis des astuces… »
Tagué , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :